Chenilles processionnaires

Par arrêté municipal 2019-239 bis, avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires et locataires de parcelles où sont implantés des arbres infestés sont tenus de supprimer les cocons élaborés par les chenilles processionnaires.
Cela peut être réalisé soit à l’aide d’un échenilloir afin de couper puis brûler les nids (avec l’équipement adéquat ou par un professionnel), soit en installant des éco-pièges.
Cette année, les conditions météo actuelles déclenchent déjà les premières descentes massives de chenilles processionnaires du pin, il faut agir maintenant !

 Arrêté Municipal 2019-239 bis

Retour haut de page
X